Séries

Black Mirror, ce que j’en ai pensé ?

16 février 2017

Bonsoir vous, comment ça va ? Pour cet article, j’ai envie de vous partager mon avis sur la série Black Mirror que j’ai regardé il y a peu. J’en avais entendu pas mal parlé et j’me suis donc lancée. D’abord j’ai trouvé ça trop bizarre qu’il n’y ait que trois épisodes par saison (sauf pour la troisième).

Bon, j’avais ouïe qu’en gros la série était trash, que c’était dur à regarder et que ça faisait réfléchir aux réseaux, à la société actuelle ect.. Alors j’ai eu envie de me faire ma propre opinion !

Le but (en très gros) de la série ?

Alors en très grossier, la série se place dans un environnement assez futuriste pour plusieurs de ses épisodes. On peut y voir une énorme dérive autour des réseaux, des écrans et autres systèmes et logiciels. Les gens sont « accros », obnubilé par les autres, ce que l’on pense d’eux, comment avancer dans un monde totalement basé sur les sondages, les « like » et le partage sur le net.

La série se veut « choquante », ou du moins provocatrice d’émotions, que ce soit de la tristesse, de l’amertume, un énorme malaise vis à vis des épisodes qui sont vraiment déconcertants. On se sent à la fois mal et en pleine réflexion ; puis personnellement, même un peu dégoutée.

Les épisodes, sans queues ni têtes ?

Je tiens à préciser d’avance, qu’aucuns des épisodes n’a de lien. Il n’y a pas les mêmes acteurs, pas les mêmes histoires, vous pouvez regarder seulement les épisodes que vous voulez. Je vais vous donner mon avis par épisode donc AVEC SPOILER, si vous ne voulez absolument rien savoir, passez la partie.

Saison première diffusée en 2011

Ep 1 : L’Hymne national

Tout d’abord on se dit que l’épisode débute avec un évènement pour le moins « basique » dans une série. Un scénario avec un enlèvement bateau. Alors jusqu’ici d’accord, le premier ministre est appelé pour voir la vidéo de demande de rançon, tout va toujours bien. Jusqu’à ce que la demande se précise, le kidnappeur veut de l’argent ? Que nenni. Le premier ministre doit « faire son affaire » avec un porc. NON mais s’il vous plait, c’est quoi ce scénario complètement ridicule.

Alors bien évidemment que ça met le spectateur mal à l’aise, le seul but de l’ep c’est de savoir si le mec va ou non prendre le cochon. Franchement, je trouve ça nul. Il n’y avait pas mieux à trouver que ça ? Apparemment non, ils ont du se dire qu’en tapant fort au premier épisode ça serait dingue.

C’est là que les réseaux rentrent en ligne de compte, évidemment la vidéo tourne alors sur Youtube, Twitter…  alors les sondages jouent d’abord en la faveur du ministre puis petit à petit, la situation ne s’arrangeant pas, les gens veulent qu’il fasse cet acte (en direct à la télé sinon c’est pas drôle).

Alors certes, c’est sur la série exagère des situations qui pourraient très bien se produire mais ça en devient risible car c’est plus du tout crédible. Bon j’en suis donc là, à la fin de cet épisode à me demander si sérieusement je serais assez « forte » pour regarder la fin de cette série qui m’attire pas du tout.

Ep 2 : 15 millions de mérites

Pour cet épisode, j’ai pas grand chose à dire. On a un soupçon d’histoire mais aucuns repères temporel ni géographique. On ne sait pas en quelle année on est, ni où, ni pourquoi. Donc bref, on se retrouve là, à regarder des gens qui sont dans une sorte d’organisation, qui doivent pédaler pour gagner des points et augmenter dans cette « société ». Je suis une fois de plus déconcertée, pas choquée ni rien, mais juste je sais pas, ça m’apporte pas grand chose.

Ep 3 : Retour sur image

Pour cet épisode trois, j’avoue j’ai plutôt apprécié. C’est une époque où chaque personne est munie d’une puce qui leur permet de revisionner chaque moments de leur vie. Alors à partir de là, on tombe dans la vie d’un couple, le mari soupçonne sa femme de le tromper et il se repasse donc des images d’un repas entre amis en boucle jusqu’à être persuadé de la tromperie.

Certes c’est également un scénario un peu bateau, mais c’est plutôt bien tourné. La morale de l’histoire c’est vraiment de se dire qu’il faut se déconnecter, prendre de la distance avec toute cette technologie.

Deuxième saison diffusée en 2013

Ep 1 : Bientôt de retour

Alors celui là, je le trouve un brin « pervers ». Une femme perd son mari qui était hyper-connecté, une femme à l’enterrement sortant d’on ne sait où lui parle d’un logiciel qui peut lui permet de parler à son défunt mari. Bon. Au départ c’est hors de question pour la veuve mais finalement elle devient accro, elle en est même si dingue qu’elle décide de se faire livrer un espèce d’androïde ressemblant comme deux goûte d’eau à son mari. Ce qui commence à être un peu glauque, mais y’a pas que ça (bien sur sinon c’est pas assez trash), la fille se met à avoir des rapports sexuels avec le « robot ». Non mais sérieusement. Est-ce une mauvaise blague ? Je n’en dirais pas plus pour cet épisode qui est complètement dingue et surréaliste. Je vous laisse regarder et vous faire votre propre avis. Passons.

Ep 2 : La Chasse

Celui ci est.. comment dire… vraiment pas top. Alors on voit une fille qui se fait poursuivre, on veut la tuer, on lui tire dessus mais elle est bizarrement jamais touchée. Puis chaque personnes du voisinage la filme, ils en ont rien à foutre de la voir en panique et en pleure. C’est imbuvable, les gens sont trop chiant, on a envie de les baffer, la fille pleure tout au long de l’épisode, puis le final c’est vraiment un délire. C’est culpabilisant pour les spectateurs et pour le coup y’a vraiment un fait vrai c’est que quand il se passe une agression ou autre, les gens n’aident pas mais prennent leur téléphone pour filmer. Alors oui, c’est sur l’épisode est trop exagéré pour être réel, mais dans le fond, ça se passe déjà un peu.

Ep 3 : Le Show de Wald

Pour cet épisode, on découvre un petit bonhomme virtuel qui est une « star » de l’humour. Et qui va se lancer dans la politique, être même démarché par des organisations gouvernementales parce qu’il est très influent. Je sais pas tellement quoi dire pour cet épisode, c’est un peu bizarre. Comme si un personne virtuel ou de dessin animé se lancer pour être président.

Troisième saison diffusée sur Netflix en 2016

Ep 1 : Chute libre

C’est surement mon épisode favoris, je vous invite à le regarder. L’héroïne vit dans une société régit par les mentions, chaque discussion donne lieu à une note, chaque photos, chaque commentaire, si on va au supermarché, si on croise quelqu’un dans l’ascenseur, on doit le noter. La place dans gens dans la société se décide en fonction de leur note, faisant d’eux des influencers ou non. Alors ça ne vous rappelle pas déjà quelque chose ?

Sincèrement cet épisode est, je pense le plus « réaliste ». On voit que les gens sont soient adorés soit haït selon leur note, la société est complètement fake, plus d’engueulade, plus de colère, juste un vieux sourire gravé sur la face de chaque personne sinon attention à la mauvaise note. Les personnages sont forcés de se rendre agréable, s’en ai presque flippant de se dire qu’ils ne peuvent plus s’exprimer comme ils veulent. La seule envie est d’augmenter leur note et donc leur popularité, montrer les moments géniaux de leur vie.

C’est déjà un peu le cas avec Instagram et la guéguerre des abonnés, like et partages. Mais c’est un autre débat. En tout cas, je vous conseille absolument cet épisode.

Ep 2 : Playtest

Je n’ai qu’un mot à dire : Inception (un peu foiré). Un nouveau style de jeu vidéo (hyper stylé je dois quand même le dire) mais finalement la fin de l’ep est un peu ruinée. J’aurai vraiment vu un autre scénario que celui là et pas une fin de cette manière. Le concept du jeu vidéo est assez réaliste, c’est effectivement probable qu’un de ces quatre, on se retrouve avec une réalité augmentée de ce niveau, mais l’histoire développée autour de ce concept aurait pu être bien mieux ficelée.

Ep 3 : Tais-toi et danse

Un ultimatum basique, une situation qui peut arriver et au final un gros Troll bien bâtard mais assez prévisible. J’ai pas grand chose à dire.

Ep 4 : San Junipero

Au début, j’avoue je me demandais à quoi rimait l’épisode, je ne comprenais pas l’histoire, j’étais perdue. Ensuite, le dénouement arrive et pour le coup je ne trouve pas qu’ici la technologie est mauvaise donc pas trop de rapport avec tout ce qu’il y a de moralisateur dans les autres ep. C’est même un peu utopiste de se dire qu’il y a une vie après, même si c’est de cette manière. Je vous invite à voir cet épisode pour vous faire votre avis.

Ep 5 : Tuer sans état d’âme

On voit le bout de la série avec cet épisode sous fond d’épidémie. On est à moitié dans The Walking Dead avec des gens « infectés ». L’histoire se place autour de militaires qui sont finalement manipulé (ou non, on sait pas trop finalement) par un système électronique et qui les force à éradiquer des gens. Bon, voilà. Je suis partagée pour celui-ci.

Ep 6 : Haine virtuelle

Le dernier épisode de la saison et le plus long également puisqu’il dure 1h30, on se demande pourquoi. J’avoue pour celui ci que la situation est « probable » (c’est quand même un grand mot). Les abeilles ont disparu, laissant place à des robots abeilles qui se baladent sur terre avec des minis caméras embarquées. On soupçonne donc le gouvernement de s’en servir pour espionner la population etc. Et comme chaque élément électronique, les abeilles peuvent être piratées (c’est donc ce qui se passe… oui oui sans déconner). Le mec a donc une armée d’abeille à sa portée et grâce à Twitter, il cible des gens oklm, les abeilles les tuent sans aucunes pressions. Un grand moment, j’avoue la fin quand tu vois que le gouvernement se tourne au ridicule, que les morts s’empilent et qu’au final le dénouement est flou. Eh oui, c’est comme si on attendait la deuxième partie de l’épisode.

Même si c’est pas hyper crédible encore une fois, j’avoue que placé Twitter de cette manière face à une situation qui est finalement totalement plausible, met un peu au pied du mur les utilisateurs « mauvais » du réseaux. Je vous conseille également cet épisode, il est plutôt pas mal.

Et donc à voir ou pas ?

On peut voir que la série en elle même est extrêmement pessimiste et culpabilisante envers la société actuelle. Personnellement, j’ai regardé la série vraiment juste « pour voir » parce que j’en entendais beaucoup parler. Alors c’est sur, il y a quand même des scènes relativement trash et donc je déconseille aux personnes qui sont vraiment sensibles. Ensuite, pour ce qui est des scénarios et si la série vaut vraiment le coup, pour ma part je trouve pas. Comme je l’ai dis, à part certains épisodes que je recommande, d’autres je les trouve sans intérêt.

J’ai lu ceci dans l’interview de Charlie Brooker, le scénariste, pour Télérama :

Black Mirror lance-t-elle un avertissement à notre société accro aux nouvelles technologies ?

Pas intentionnellement. J’adore les nouvelles technologies. J’ai été journaliste (spécialisé dans les jeux vidéo), et je suis un gros utilisateur d’internet… mais je suis naturellement anxieux. Si vous m’apportez une part de gâteau au chocolat, je vais craindre de devenir diabétique. Je m’inquiète toujours des conséquences et des effets secondaires de tout ce que je consomme. Aujourd’hui, on veut rassurer tout le monde. Pas moi. Je veux que vous sortiez des épisodes de Black Mirror en tremblant, comme à la fin de Seven.

Personnellement, je ne suis pas ressortie de ses épisodes en tremblant. Et puis, quel est le but de cette série si ce n’est d’avertir sur les technologies, je ne comprend pas pourquoi il répond « pas intentionnellement ». Ainsi, si c’est pas vraiment pour ça, je vois encore moins le but de la série.

Non, pour moi la série n’est pas visionnaire. Je trouve que cela joue plus dans la SF que dans vraiment l’avenir. C’est un peu « gros » et c’est justement dommage. Je pense qu’il y aurait du avoir simplement un petit bon de quelques années en plus mais tout en restant dans le réel. Avec des évènements très durs, il y aurait eu plus d’impact et de réflexion que là.

C’est bien entendu mon avis et je suis tout à fait disposée à en débattre avec vous. C’est vrai que les réseaux ont envahit notre vie comme Instagram, Twitter, Facebook ou même Snapchat (limite on sait plus comment s’était avant qu’on ait cette appli, c’est grave un peu). C’est également dommage de voir des situations un peu réchauffées. Dommage que les épisodes ne s’équivalent pas en qualité. Je passe d’une déception à un épisode plutôt cool,  à un que j’ai peine à finir.

En outre, il est vrai qu’on est devenu à moitié « prisonnier » des réseaux sans nous en rendre compte. Ils rythment notre vie, moi même mon premier geste du matin c’est de regarder mon téléphone et en ayant du recul, c’est un peu triste. On ne profite plus de la vie comme avant et c’est dommage qu’on accorde trop d’importance à ces réseaux plutôt qu’à la vie réelle.

Je ne dis pas qu’arrêter d’utiliser ses réseaux serait vraiment la chose à faire, mais d’en faire une petite détox et d’y accorder moins d’importance pourrait être bénéfique.

Le message que j’ai retenu de la série même si j’ai trouvé majoritairement des points négatifs c’est qu’on voit que les gens aiment le sensationnel, ce qui fait le buzz quitte à être très trash. On aime filmer tout et rien, on s’extasie devant des choses ridicules, on est obsédé par l’apparence, l’image que l’on renvoie aux autres, le jugement qu’on pourra engendrer. N’y a t’il plus de limite entre le net et la vraie vie ? Franchement je ne sais pas.

Une majorité de personnes n’en ait pas rendu qu’à gagner des followers, des likes et des commentaires ? À filmer un maximum de story ? À changer pour ressembler à des modèles idéalisés ? Ne sommes-nous pas un peu bercer dans une fausse réalité finalement ? Avec Instagram (auquel je suis particulièrement attachée moi même), on a pris l’habitude de tout photographier, de tout publier, comme une échelle du beau, du plus génial, du rêve. C’est comme si on existait par procuration.

Est-ce qu’on a pas un peu perdu la notion de « vivre » ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !2

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply UN PIED A PARIS 18 février 2017 at 12 h 06 min

    Je me suis aussi mise à regarder la série il y a deux-trois mois. Je ne l’ai pas encore terminée parce que je bloque sur l’épisode « tais-toi et danse » :p

    Je suis d’accord avec toi sur le fait que les épisodes sont bons/mauvais. J’aime beaucoup cette série, elle me fait en même temps un peu flipper (l’épisode sur les likes et la note sur 5 va véritablement se produire en Chine ASAP apparement..).

    Par contre, je ressors de certains épisodes avec une incompréhension de la fin, ou même du but véritable de l’épisode. C’est une série vraiment à part mais qui mérite d’être visionnée pour ma part 🙂

    Belle journée à toi,

    Aurélie @Unpiedaparis

    • Reply Sianaetmoi 18 février 2017 at 19 h 22 min

      Ah oui ^^ ! Oui c’est mon ep favoris celui ci, c’est vrai que c’est un peu flippant j’avoue ! Ah merde s’ils font ça c’est un peu chaud x)
      Merci pour ton avis 🙂 Bonne journée de même 😀 enfin soirée du coup !

    Leave a Reply